demoiselles-coeurs02   argus-contre-jour2013-01

 

 

 

 

 

 

 

Le matériel :

bridge et bonnette ... reflex et macro objectif ... ou bonnette ...

différentes façons de faire de la macro ...

cliquer sur les photos pour les agrandir

 

 

 

 

- Avec un BRIDGE (photos 2007) :

 

Il est possible d'utiliser un appareil photo BRIDGE et une BONNETTE.

La bonnette est une sorte de loupe qui permet d'agrandir le sujet, elle se clipe sur l'objectif. (d'autres sortes de bonnettes existent au diamètre des objectifs) de toute façon, choisir une "bonne qualité" et non pas un premier prix...

 

Inconvénient : on doit se placer à 10 cm environ du sujet que l'on veut photographier, donc, il doit être petit et ne pas être effrayé. C'est le même système qu'une loupe.

Avantages : on peut très bien photographier des choses très petites. Ce n'est pas très cher.

 

bridge-et-bonnette

Exemples de photos prises avec un bridge et une bonnette :

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

azuré-face2007

libellule2007

chenille2007

sauterellebridge

Ici, une petite rencontre pleine d'émotion ... cette mini sauterelle sortant de la fleur qui se referme le soir, la sauterelle est pleine de pollen ...

Je n'ai jamais retrouvé ce genre d'occasion, et ainsi, chaque photo devient "unique", ici, ce n'est pas l'appareil qui fait la différence ...

 

 - Les limites du bridge + bonnette :

 

pap2007bonnette

J'ai laissé la photo en entier pour vous montrer les bords noirs où l'on est limité par la bonnette ... je voulais le papillon en entier et l'on voit la bonnette sur les bords en bas ... il faut manoeuvrer le zoom pour ne pas les faire apparaitre ... ou s'approcher ...

 

- Avec un APPAREIL PHOTO REFLEX :

 

Après avoir utilisé un sony alpha 100, un sony alpha 550 , puis le sony alpha 77.

 

J'ai aujourd'hui changé de marque et de taille de capteur :

avec le canon 5 D III

 

canon-5-D-III

Une différence entre un appareil reflex APSC (petit format) et un PLEIN FORMAT en ce qui concerne la macro :

- plus à l'aise par rapport à l'approche des insectes avec un reflex APSC (donc moins à l'aise aujourd'hui)

- je suis obligée de m'approcher d'avantage des sujets avec le plein format

- le plein format offre de beaux fonds, plus difficiles à obtenir avec un moyen format.

 

Toutes les photos du tutoriel sont avec le reflex sony, pour les autres, je l'ai précisé.

 

 

 Nous avons plusieurs solutions pour faire de la macro :

- ajouter une bonnette au bout de l'objectif, comme avec le bridge.

Il existe d'autres sortes de bonnettes mais celle-ci a la facilité de se cliper et donc convient à plusieurs diamètres de peu de différences de taille.

bonnette-macro

que l'on clipe au bout de l'objectif ainsi :

bonnette-macro2

 

- mettre une ou plusieurs bagues allonges entre un objectif et l'appareil :

bague-allonge-macro

bague-allonge-kenko

 

 

 Les bagues allonges ont le même effet que la bonnette :

- avantages : pas trop cher, cela permet de faire une photo macro, on peut les ajouter les unes aux autres et même combiner bonnette et bague allonge

- inconvénients : on perd en lumière ; il faut démonter l'objectif , plus contraignant donc ..., et comme la bonnette, il faut être très près de son sujet . à environ 10 cm ...

Exemple d'une photo d'oeufs de punaises avec un 50 mm classique, non macro et une bague allonge , un peu le même effet qu'avec un 105 mm.

J'ai utilisé mon 50 mm 1.4 pour sa luminosité dans ce cas précis, mais je suis tout près du sujet ..

 

50mm-et-bonnette

- les objectifs "macro"

sigma-105-macro

 Un véritable ojectif macro fera un rapport 1.1

Il existe plusieurs objectifs macro, le 50 mm, 100 mm, 105 ou 180 macro. Les objectifs standarts qui ont une position "macro" ne font pas le rapport 1.1 et ne donnent pas vraiment les mêmes photos.

La différence entre un 50, un 105 ou un 150 est l'éloignement avec le sujet à photographier, avec un 50 mm, on se trouve plus près qu'avec un 100mm etc...

Les 100 et 105 mm macro sont les plus souvent utilisés (plus d'éloignement qu'avec un 50 mm macro et moins encombrant qu'un 150 ou un 180 macro)

On peut utiliser l'object macro en d'autres occasions, comme pour un portrait.

photo faite avec un 105 sigma macro :

 

libellule-105-mm

Photos avec un 180 sigma macro :

papillon-180-macro

libellule-contre-jour

fritillaire5

 

***

 

50 mm + bonnette ou  105  macro ?

Voici l'exemple de 2 photos faites au même moment, d'une chenille, la 1ere photo avec un 105 mm macro et la 2nde avec un 50 mm non macro + une bonnette.

La différence est la luminosité et la distance que j'avais avec le sujet. On ne peut s'éloigner de plus de 10 cm avec une bague allonge (c'est comme une loupe).

chenille-105-macro

 dessous avec le 50 mm et la bonnette :

chenille-50-mm-bague-allonge

Il est possible également d'ajouter une bague allonge ou une bonnette à un objectif macro, comme avec un objectif standart.

 

goutte-105-macro-bonnette

Photo prise avec un objectif macro 105 et une bonnette : la profondeur de champs commence à être difficile à gérer et la netteté se fait  à l'intérieur de la goutte qui ne mesure que quelques millimètres.

Mise au point :

Avec le matériel macro, d'une façon ou d'une autre, la profondeur de champ est très courte. Je fais la mise au point en manuel (très rarement l'autofocus, car l'objectif se perd et ne trouve pas ...)

Pour les insectes, mise au point sur l'oeil :

coccinelle-envol

Plus on s'éloigne du sujet, plus on a de netteté à la même ouverture et plus on s'approche, moins on a de netteté, donc à ce moment, tout se joue sur quelques millimètres.

escargot-translucide

 Essayez plusieurs ouvertures pour comprendre.

Préférer la priorité à l'ouverture, ainsi, on évite certains problèmes de variations de lumière.

(avec l'alpha 77, je fais mes macro tout en mode manuel)

 

Vitesse :

Personnellement, je n'utilise jamais mon trépieds en macro, je suis mal à l'aise, il n'a pas de rotule, il est encombrant et fait fuir les insectes ...

Même pour les naissances de papillons, pourtant tout est prêt, mais je ne suis pas arrivée à caller le pieds et j'ai attendu avec l'appareil à la main ...

Il faut utiliser une vitesse suffisante par rapport au sujet tout en gardant des iso convenables... j'attends toujours une bonne lumière et je préfère ne pas monter en iso (mes appareils n'ont jamais été bons au delà de 400 iso ...)

Si les insectes bougent , préferer la priorité à la vitesse :

abeille-en-vol

(j'ai pris cette photo sans autofocus)

La lumière :

Je n'utilise pas de flash, je préfère la lumière naturelle et je n'ai pas de flash spécial pour la macro. Il est intéressant parfois d'utiliser un réflecteur mais je n'arrive pas à tenir l'appareil d'une main et le réflecteur de l'autre, donc ... je ne le fais pas ...

escargot-rose-gouttes2

thomise-105-mm

albizia07

Aborder le sujet :

Se mettre de préférence à la hauteur des insectes que l'on photographie ou bien chercher une position plus originale mais rarement par dessus, pour des questions esthétiques ...

akene-mousse03

cigale-jeune4

Chercher la lumière :

demoiselle-or

sauterelle-soir

 

La composition :

Toujours penser à sa composition dans la prise de vue (enfin, c'est mon habitude, lorsque je prenais des photos en diapositives, je ne pouvais pas les recadrer)

Le règle des tiers (imaginer diviser l'image en 3 bandes verticales et horizontales) , les points d'intersections sont les points importants où l'on peut positionner le sujet principal.

cigale-jeune2grille

Parfois il est intéressant de centrer un sujet :

DSC01105p

 

 Les gouttes :

Mes photos de gouttes sont entièrement naturelles.

Il s'agit de transparences et non pas de reflets.

(remplisseez un verre d'eau et regardez au travers, l'image est inversée)

Je ne dispose jamais l'eau des gouttes pour faire les photos, je les trouve dans la nature, elles sont minuscules et cela devient presque un "jeu" de trouver des gouttes et leurs transparences ...

Je retiens ma respiration pour ne pas bouger dans ces moments. Les prises sont difficiles et de ce fait, "fatigantes" ...

goute-primevère

goutte de primevère

goutte-margueritegoutte de rosée près de marguerite

 

goutte-chêne

goutte de rosée sur un chêne (prise dans une mousse)

 

goutte-INH

gouttes devant agro campus Angers (on voit les batiments inversés), la couleur du fond est naturelle et provient du mur des batiments.

- se renseigner :

Consulter les guides de faune et flore.

La macro nous ouvre tout un monde que l'on ne perçoit pas au premier abord. Ensuite, on se prend à fouillet chaque recoin, chaque fleur ...

 Voici les guides que j'ai :

Guide de la faune et la flore (flammarion)

les insectes et les araignées (Larousse)

Quel est donc ce papillon ? (Nathan)

Les libellules (Parthénope)

Les papillons de jour (Parthénope)

 

Les naissances de papillons :

Pour les naissances de papillons, lorsque j'ai trouvé ma 1ère chrysalide, je me suis adressée directement à un entomologiste (qui m'avait contactée pour une photo de coccinelle)

emergence_013jpg

Cependant, il m'avait dit "sortie rapide" ... j'ai donc raté la sortie de la 1ère chrysalide rencontrée et réussi la 2nde, car l'émergence se fait en 30 secondes après une attente de 3h30 (en ce qui me concerne) et sans la perdes des yeux.

La série sur l'émergence de la vanesse a remporté le Grand prix de la L.P.O. de Loire Atlantique en mai 2010 à l'occasion des journées nature.

D'autres photos de naissances de papillons ont été publiées dans le journal photo nature NAT'IMAGE en mai-juin 2012.

 

- Comment s'habiller :

Je n'utilise pas de vêtement blanc, il me semble que les papillons les remarquent plus rapidement avec l'effet de lumière.

J'utilise des vêtements les moins visibles, comme le vert kaki.

De bonnes chaussures imperméables ou des bottes.

Parfois un sur-pantalon lorsque l'herbe est humide.

Des chaussures plus petites quand il fait chaud. Mais attention dans les herbes hautes.

- Comment se déplacer :

Lentement, doucement, regarder attentivement, les insectes peuvent ne pas se voir du premier coup d'oeil ... cependant il nous voient et se cachent parfois à notre approche ...

thomise-pétale

thomise-petale2Attendre, près des fleurs, les papillons viendront peu à peu ...

Parfois (rarement) j'emmène un petit tabouret pliant que l'on peut trouver dans un magazin de sport pour avoir de la stabilité.

Ne pas hésiter à s'asseoir par terre ou se mettre à genoux, ou s'allonger.

Attention à l'ombre que l'on fait en se déplaçant, elle fait fuir les insectes comme les papillons.

S'assurer de ses photos sur l'écran de l'appareil avant de quitter les lieux.

- les lieux

Si l'on a un jardin, c'est l'endroit idéal pour commencer ... et laisser un peu de "place" à la nature dans des coins du jardin car si il ressemble à stade de sport, on a peu de chance pour la macro ...

Ne pas mettre de pesticides dans son jardin ... respecter faune et flore.

Les friches, la campagne, un coin d'eau à proximité, pour la diversité des espèces. Se renseigner au près de la L.P.O. (ligue pour la protection des oiseaux).

Je ne fais pas de photos macro au cours d'une randonnée ou d'une promenade, je pars uniquement dans ce but ... je fais des repères, j'ai mes "coins", car on peut mieux aborder un sujet si l'on connait l'endroit et je suis en recherche de lieux propices.

Les parcs offrent des lieux propices pour la flore.

Conclusion

Si vous êtes interessé par la macro photo, j'ai fait un livre de macro photo, poétique, déroulant une journée dans l'univers du tout petit

De l'aurore jusqu'au crépuscule, des gouttes aux fleurs en passant par les insectes. Ce livre a reçu un coup de coeur au concours du livre d'auteur photographe de la fédération française de photographie 2012.

Il est en vente dans plusieurs librairies de l'ouest et directement auprès de moi par mail 

 tarif : 10 €, + 4 € de frais de poste.

 

livre1b

photos-du-livre3

photos-du-livre♥

photos-du-livre2a

perles-d'aurore5

perles-d'aurore4

concours-photo-livre-macro

Témoignage reçu :

"j'ai rarement vu un ouvrage aussi plein de douceur, d'harmonie, de beauté ; c'est un hymne à la nature que, nous les humains, hélas avons trop tendance à maltraiter ; ce livre fait oublier l'espace d'un instant la grisaille de notre monde de fureur".

Le livre est également coup de coeur dans plusieurs librairies (Coiffard de Nantes et Richer d'Angers)

librairie-coiffard-nantes

 

 ***

4 pages dans le journal : savoir tout faire en photo, numéro spécial MACRO juin-juilllet-aout 2013

journal-macro2

macro-tuto01

macro-tuto2

 

***

 

 Vous pouvez me suivre sur ma page FACEBOOK : 

https://www.facebook.com/V-Brosseau-Matossy-Photography-575066045942693/